Ghislaine Issenhuth

Collaboratrice

Forte de son expertise, Ghislaine Issenhuth est une interlocutrice privilégiée des professionnels de l’industrie pharmaceutique et plus généralement des divers acteurs du domaine de la santé. Elle est également membre du Comité de protection des personnes Île de France V.

Ghislaine Issenhuth a par ailleurs été chargée d’enseignement à l'Université de Genève ainsi qu'à la faculté de pharmacie de l’Université d’Angers. Ghislaine Issenhuth est membre du Codeem (Comité de déontovigilance des entreprises du médicament).

Expertises

Formation

  • Certificat d’aptitude à la profession d’avocat, Paris (2013)
  • Doctorat en droit de la santé, Université de Genève (2007)
  • DESS « Droit des biotechnologies », Université de Saint-Quentin-en-Yvelines (2002)
  • DEA de droit privé général, Université Paris II Panthéon-Assas (2001)
  • Maîtrise de droit privé général, Université Paris II Panthéon-Assas (2000)

Langues

  • Français
  • Anglais

Publications / Séminaires

  • « Le statut juridique de la mélatonine enfin tranché par le Conseil d’État », Petites Affiches, 11 juin 2014 n°116
  • « Les biobanques : la question de l’utilisation autologue des banques de sang de cordon ombilical » in « Les Grands Avis du Comité consultatif national d’éthique », LGDJ, 2013
  • « Analyse critique de la nouvelle réglementation relative au commerce en ligne de médicaments », Petites Affiches, 23 mai 2013
  • « Du renforcement de la fiabilité de la chaîne d’approvisionnement des médicaments », RDS, avril 2013
  • « La loi Bertrand : le nouveau statut des médicaments éphémères », RDS, novembre 2012
  • « Les fondements de la responsabilité médicale en droit français interrogés par l’arrêt “Perruche” » in « Risques et information dans le suivi de la grossesse : droit, éthique, pratiques sociales », Staempfli, 2010
  • « Autonomie individuelle et biobanques. Étude de droit comparé (droit européen, droit français et droit suisse) », Schulthess, 2009
  • « L’information et la gestion des risques dans le suivi de la grossesse lors du 1er trimestre : quelques réflexions sur le défi éthique et le cadre légal en Suisse », Médecine & Droit, 2009
  • « Quel rôle pour les commissions d’éthique de la recherche dans la réglementation des biobanques ? Perspective de droit suisse et européen » in « Matériel biologique et informatisation : beaucoup de bruit pour rien ? », 2006
  • Collaboration à la procédure de consultation portant sur l’avant-projet d’un arrêté fédéral relatif à un article constitutionnel concernant la recherche sur l’être humain et sur l’avant-projet de Loi fédérale relative à la recherche sur l’être humain, du 1er février 2006
  • « Banques de données génétiques humaines et consentement », 15ème Congrès mondial de droit médical, 2005

Lire la suite

Mieux la connaitre

Ghislaine oscille pendant ses moments de loisir entre le théatre, dont elle est passionnée, et le tennis, qu'elle pratique depuis quelques années.